P1160577

P1160579

P1160578

Comment vous dire...

Un jour, il y a plusieurs mois de cela, une petite souris a élu domicile chez nous.

Nous l'entendions, tendre présence, vaquer à ses occupation.

Les jours de chance, nous parvenions même à nous croiser.

"C'est sale une souris! Ce n'est pas sain! Et tu es enceinte!"

Soit... Mais je n'avais pas le coeur de la chasser.

 

Depuis la naissance de Kyoko, ce sont plein de petites souris qui se sont mises à courir sur nos casseroles et à se servir dans la poubelle et les paquets de coquillettes.

Nous avons relavé les casseroles avant de les utiliser, les avons entreposées à l'envers, nous sommes séparé d'un paquet de coquillettes...

 

Puis elles se sont attaqué à mes patrons de couture! Elles ont essayé de les entraîner sous la baignoire trois nuits de suite!

Et là mon coeur s'est trouvé partagé, mais toujours bien certain de ne pas souhaiter les blesser.

Alors j'ai cherché sur cette mine d'or d'internet, et j'ai trouvé ce blog.

 

Nous avons réussi à nous procurer une mini cage, et après plusieurs ajustements... nous avons prié NEUF souris de sortir de chez nous, indemnes, et les unes après les autres.

Très important: bien mettre des tampons de feutre comme le précise l'auteur de l'article, pour que les souris ne se blessent pas lorsque la porte claque.
Et ne mettre les pièges en oeuvre que lorsque l'on est à proximité pour pouvoir libérer rapidement la souris et qu'elle ne passe pas une nuit ou plus à mourir de peur, de faim, de soif dans sa cage.

Je ne suis pas peu fière!

Mais elles vont me manquer...